FemFest : un festival qui met en avant les féminismes

Si vous êtes féministe ou allié et que vous habitez à Strasbourg, vous avez sûrement entendu parler du FemFest !

Le FemFest, c’est quoi ?

C’est un festival qui traite les études féministes qui a eu lieu du 17 au 19 avril 2018. Organisé par Myléna et Sara, deux étudiantes ayant suivi des cours d’études féministes, c’est le premier festival en France qui traite « la complexité des perspectives féministes actuelles d’un point de vue plus scientifique que militant » (Pokaa). Cet évènement a regroupé étudiantes, jeunes en service civique et actrices du monde associatif. Entre projections, débats, conférences et concerts, la programmation fût variée et a su mettre en avant des femmes artistes engagées.

Communication ?

Pas facile pour un évènement féministe de se faire entendre. Pour cela, l’équipe du FemFest a misé sur une communication axée sur les réseaux sociaux et Internet :

  • Une page Facebook a donc été créé et alimentée avant, pendant et après le festival. En effet, différents évènements ont été programmés selon les jours. Nous pouvons notamment y retrouver des photos et informations nécessaires pour de futurs évènements.
  • Différents agendas culturels ont aussi été remplis comme l’agenda de l’Office de tourisme de Strasbourg, Strasbourg Curieux, Strasbourg by night ou encore l’agenda du Molodoï, où s’est déroulé la soirée de clôture du festival.
  • Il y a eu la réalisation d’un teaser présentant le programme du festival :

 

affiche femfest
©FemFest

Bien évidemment, des tracts et affiches ont été fait et distribués, surtout au sein de l’Université de Strasbourg. On peut y voir des figures féministes emblématiques comme Bell Hooks, penseuse afro-féministe américaine ayant travaillé sur l’entremêlement du sexisme et du racisme. Elle est la figure de cette première édition.

Au niveau de la presse, Pokaa a écrit un article sur le festival et Alsace 20 en a fait un reportage.

L’organisatrice, Myléna, a aussi été invitée dans l’émission des Grandes Girls sur Radio Judaïca, pour parler et faire la promotion de l’évènement.

Enfin, des affiches, stickers, badges et tote bags ont été créé.

Fonctionnement

Mais comment mettre en place un tel festival ?

Le FemFest a pu être financé grâce à plusieurs partenaires. Parmis eux, le Collectif Copines, Unis-cité, Effigies, Apogée culture, La Nouvelle lune, EWA, l’Institut de sociologie de Strasbourg, le Département de philosophie et la Faculté de cinéma.

Avec 45 contributeurs, l’équipe organisatrice a également créé une cagnotte afin de financer la soirée de clôture : défraiement et l’hébergement des artistes et leurs équipes, la location de la salle et du matériel son, le défraiement des techniciens son et et lumière et de l’équipe de sécurité et le catering pour les artistes et les bénévoles. Elles ont donc récolté 2 190€ sur un objectif de 2000€. Une belle réussite qui a permis au festival d’être mené à bien.

Je m’y suis rendue le 19 avril pour la soirée de clôture. Une très bonne ambiance avec des performances de qualité. On s’y retrouve l’an prochain ?

Juline

Auteur de l’article : lesfouineuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *